Histoire du revenant de Chimay

e château de Chimay, en Belgique, situé dans le Hainaut et proche de la frontière française, est resté la propriété familiale des princes de Caraman-Chimay.

Comme beaucoup de châteaux, Chimay a son fantôme. Ce serait presque banal si l'intervention récente d'une voyante n'avait pas en quelque sorte relancé l'histoire en lui donnant une nouvelle consistance.

Car le fantôme de Chimay était singulièrement discret. Un souffle plutôt qu'une apparition. Nul ne le voyait mais on l'entendait parfois se déplacer, on percevait sa respiration, on ressentait sa présence.

Or l'actuelle princesse Elisabeth de Caraman-Chimay et sa fille Alexandra ont raconté qu'ayant fait la connaissance il y a quelques années de Yaguel Didier, voyante célèbre en France, elles l'invitèrent à passer le week-end à Chimay.

Mise en présence du fantôme, Yaguel Didier vit ce que personne n'avait vu et fut en mesure de décrire le mystérieux visiteur. C'était un militaire, arborant un uniforme bleu à parements rouges datant apparemment du XVIIIème siècle. Il portait une perruque blanche et avait du mal à se déplacer, souffrant terriblement des jambes.

C'est seulement après avoir eu connaissance de ces révélations que la princesse de Chimay entreprit de faire des recherches dans les archives familiales, recherches qui devaient recouper de façon troublante la description faite pas Yaguel Didier : il avait bien existé au XVIIIème siècle un prince Thomas-Alexandre de Chimay qui avait été tué à la bataille de Minden, en Westphalie, les deux jambes broyées par un boulet.

Mise par la suite en présence des portraits de nombreux ancêtres de la princesse, Yaguel Didier désigna sans hésitation l'un d'entre eux. Là encore il fut vérifié qu'il s'agissait du même personnage.

Jeté dans une fosse commune, le prince Thomas-Alexandre n'avait pu être enterré parmi les sépultures familiales. Ses descendantes firent dire des messes pour le repos de son âme et, depuis lors, le fantôme de Chimay aurait cessé de se manifester.

Ce site utilise des cookies provenant de sociétés tierces, en poursuivant votre navigation vous consentez à leur d'utilisation (en savoir +)