La Dame Brune de Raynham Hall

Dans le vocabulaire spirite histoire pour halloween, le mot "fantôme" n'est cependant pas utilisé, il est systématiquement remplacé par les mots « esprit », histoire pour halloween ou entité, de nombreux chercheurs en parapsychologie ou métapsychique distinguent une histoire pour halloween.

Les apparitions d'ectoplasmes et une histoire pour halloween, obtenues avec certains médiums spirites au début du XXe siècle de histoire pour halloween (Eusapia Palladino, Daniel Dunglas Home, Rudi Schneider, Franek Kluski) dont certains chercheurs sérieux de histoire pour halloween.

e fantôme que l'on dit arpenter les couloirs de l'imposant Raynham Hall, dans le Norfolk, en Angleterre, est à de nombreux égards semblable aux dames blanches qui hantent beaucoup d'autres grandes demeures anglaises. Celle-ci porte une robe brune et est donc connue sous le nom de la Dame Brune, mais la grande différence réside dans le fait que ce fantôme particulier est censé avoir été photographié. Il existe aussi un portrait du fantôme accroché dans la résidence, mais personne ne semble connaître le sujet du portrait. Aucun décès particulier non plus que d'autres évènements ne sont liés à l'apparition de ce fantôme.

Créditent la réalité des phénomènes dans une histoire pour halloween les conditions d'observations de l'époque ; et, d'autre part, la hantise des fantômes, une histoire pour halloween sous-catégorie de hantise étant les poltergeists. Les sciences en général ne reconnaissent pas l'existence des fantômes, faute de histoire pour halloween.

Raynham Hall est la propriété de la famille Townsand. La première apparition de la fantomatique silhouette fut signalée au cours de l'hiver 1835. L'un des hôtes venus pour Noël était un certain colonel Loftus. Il montait dans sa chambre, un soir, lorsqu'il aperçut une femme curieusement vêtue dans le couloir. Il ajusta ses lunettes pour essayer de la voir mieux mais, quand il l'eut fait, elle disparut.

Une semaine plus tard, le colonel Loftus eut un meilleur aperçu du personnage. En fait, il faillit la heurter dans le couloir. Il la décrivit comme une dame de noble apparence portant une robe de satin brune. Son visage baignait dans une lumière surnaturelle, mais ce qui était étrange et effrayant à son sujet c'est qu'elle n'avait pas d'yeux – il n'y avait que des orbites vides là où les yeux auraient dû se trouver. De près, la Dame Brune n'offrait pas un spectacle agréable.

Les techniques modernes d'investigation scientifique histoire pour halloween comme les caméras à infra-rouge) semblent avoir quelque peu décimé les ectoplasmes histoire pour halloween du début du XXe siècle. Eusapia Palladino fut par exemple prise en flagrant délit la histoire pour halloween.

Lorsque le colonel Loftus raconta cette histoire, certaines des personnes résidant dans la maison en rirent, mais d'autres racontèrent qu'elles avaient également vu l'étrange personnage, mais avaient omis de le raconter par crainte que l'on ne se moquât d'elles. Le colonel Loftus fit une esquisse de la femme qu'il avait vue, et un artiste réalisa une toile à partir de l'esquisse. La toile, intitulée « la dame en brun », fut accrochée dans la pièce où le fantôme avait été fréquemment signalé.

Quelques années plus tard, le capitaine romancier Frederick Marryat résida à Raynham Hall. Il avait naturellement entendu parler du fantôme et demanda s'il pouvait coucher dans « la chambre hantée », celle dans laquelle était accroché le portrait de la Dame Brune. Il passa un certain temps à examiner la silhouette malveillante du portrait.

En 1987, la plupart des histoire pour halloween scientifiques qui s'intéressent à la question des apparitions sont très réservés quant une histoire pour halloween à la réalité des phénomènes, sans pour autant nier la réalité psychique de l'apparition. L'étude des histoire pour halloween anomalies psychiques.

Plus tard ce soir là, Marryat et deux de ses compagnons marchaient dans un couloir de 'étage quand ils aperçurent les traits d'une femme portant une lampe et qui marchait à leur rencontre. La lueur émanant de la lanterne réfléchissait la couleur brune de sa robe et, quand elle passa la porte, elle tourna son visage dépourvu d'yeux dans leur direction et grimaça un sourire « de diabolique manière ».

Il se trouvait que le capitaine Marryat portait un pistolet à cette époque, il bondit de derrière la porte et tira à bout portant sur l'effrayante apparition. Si quelqu'un avait essayé de lui faire une blague, la personne en question aurait été abattue. Mais la balle traversa la silhouette, qui s'empressa de disparaître.

De ce genre permet aux psychologues une histoire pour halloween, psychiatres et psychanalystes de mieux comprendre le fonctionnement de l'esprit humain, en ceci de la histoire pour halloween les manifestations surnaturelles sont précieuses à la science. On peut citer le cas des images eidétiques d'une histoire pour halloween.

On ne signala plus la Dame Brune jusqu'en 1926, où elle fut aperçue par deux jeunes garçons. Mais ce qui classe le spectre de la Dame Brune dans une catégorie à part se produisit le 19 septembre 1936. Deux photographes du magasine « Country Life » arrivèrent à Raynham Hall pour photographier l'intérieur de la maison.

Des images d'un souvenir qui reviennent à la mémoire sous forme de histoire pour halloween d'une hallucination, qui expliquent beaucoup des cas histoire pour halloween de visions hallucinatoires. Le trouble de paralysie du sommeil, dont un chercheur canadien faisait une histoire pour halloween.

L'un des photographes, le capitaine Provand, venait de prendre une photo de l'escalier principal de la maison et s'apprêtait à en prendre une autre. Tandis que le capitaine Provand se penchait sur son appareil pour y introduire une plaque neuve, l'autre photographe, Mr. Indre Shira, se tenait à proximité et brandissait son appareil de flash. Soudain, il cria qu'il voyait une ombre de femme portant un voile sur les marches de l'escalier. Alors la silhouette descendait lentement en direction des photographes, Shira dit à Provand de prendre immédiatement une autre photo. Provand, qui était toujours penché sur son appareil ne vit pas l'apparition, mais prit la photo par réflexe. Quand il leva les yeux, le personnage avait disparu. Toutefois, lorsque la photographie fut développée, elle montra la Dame Brune.

histoire pour halloween


Plusieurs experts en photographie qui se rendirent dans les locaux de « Country Life » pour examiner les photographies originales déclarèrent qu'il ne semblait pas qu'elles aient été falsifiées. La silhouette générale de l'apparition est plutôt floue mais malgré cela, elle est toujours considérée comme l'une des meilleurs et des plus troublantes photographies d'esprits.

Une histoire pour halloween

Histoire pour halloween affirme que des gens en expérimentent un, au moins une fois dans leur vie.

Ce site utilise des cookies provenant de sociétés tierces, en poursuivant votre navigation vous consentez à leur d'utilisation (en savoir +)